Enfin la vraie saison!

Mathieu Gohier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Photo : archive

Il fait noir de plus en plus tôt, les matins sont soudainement frisquets et une quelconque odeur flotte désormais dans l’air. Ces signes ne trompent pas, l’automne est arrivé. Adieu sandales et bermudas... Bonjour pantalons longs et chandails chauds. Si la fin de la belle saison décourage les amateurs de sports nautiques, elle constitue le moment le plus excitant pour le sportif de terrain, mais surtout de salon.

À l’automne, la vraie saison du sport commence enfin. Fini les après-midi pépères à écouter distraitement du baseball sans enjeu. Terminée l’attente de la nouvelle saison de hockey! Enfin recommence-t-on à parler de football. L’automne, c’est sérieux. Les plus jeunes retournent à l’école, les plus vieux prennent le chemin du travail et les professionnels du ballon, de la balle et de la rondelle renouent enfin avec la compétition.

 

Le mordu de hockey que je suis se réjouit de l’annonce des camps d’entraînement de la LNH et de la publication de magazines spécialisés qui m’aideront à gagner mon pool. Avec l’automne, l’espoir d’une meilleure saison pour son club favori renaît et les possibilités sont infinies. Le compteur est remis à zéro et nos glorieux favoris pourront enfin nous faire vibrer de leurs exploits.

 

Si le hockey est associé à l’automne, il n’en demeure pas moins un sport d’hiver. La discipline reine de l’automne est sans contredit le football. Bon, vous me direz que la saison du football canadien est en cours depuis le mois de juillet, mais les moments les plus excitants de cette ligue se jouent alors qu’il fait noir de plus en plus tôt.

 

Évidemment, qui dit football dit NFL. Ze ligue en Amérique du Nord, la plus formidable machine sportive à agglutiner les téléspectateurs devant leur écran plat. Imaginez, la saison régulière de la NFL ne dure que 17 semaines, et les amateurs n’ont droit qu’à 16 matchs par année de leur équipe favorite! En 5 mois, tout est bouclé et les séries sont terminées. Admettons que ça laisse pas mal de temps aux fans pour s’ennuyer de leur sport entre janvier et septembre. Alors, vivement l’automne!

 

Même le baseball, un sport qui m’est si cher, revêt une excitation particulière à l’automne. Avec seulement 8 équipes sur 30 qui accèdent aux séries, ça fait longtemps que des clubs jouent en sachant très bien qu’ils ne participeront pas aux éliminatoires. Ça rend le spectacle un peu moins excitant. Pour l’amateur de balle, rien n’égale les exploits des mois de septembre et d’octobre, lors de la « vraie saison ».

 

L’automne aussi rime avec le début des principaux championnats de sports nord-américains, mais aussi le retour des championnats nationaux européens du sport le plus populaire au monde, le soccer (ou football si vous êtes d’ailleurs que de l’Amérique du Nord).

 

L’automne ne rime pas seulement avec sport professionnel, mais aussi avec le retour des sports scolaires, cette motivation qui pousse certains à rester à l’école. Soccer, football, hockey, basket-ball et j’en passe, la rentrée scolaire est également source de nombreuses activités sportives.

 

De quoi donner hâte à tout le monde que le mois d’août achève...

Organisations: LNH, Ze ligue

Lieux géographiques: Amérique du Nord

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires