Un nouveau venu pour Option nationale

Patrick Duchesneau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le candidat d’Option nationale dans Châteauguay, Nicolas Dionne.

CHÂTEAUGUAY – Bien qu’il ne soit âgé que de vingt ans, Nicolas Dionne souhaite ardemment convaincre les électeurs de la circonscription de Châteauguay qu’il est le meilleur choix possible pour les élections du 4 septembre prochain.

Natif de La Prairie, mais domicilié depuis quelques années à Mercier, Nicolas Dionne complète présentement ses études en informatique de gestion au cégep Maisonneuve.

Avant la fondation d’Option nationale, rien ne destinait M. Dionne à tenter sa chance dans l’arène politique. « Je suivais quand même la politique, mais je n’étais pas tenté par les deux vieux partis (Le Parti québécois et le Parti libéral du Québec). Je suis tombé sur la plate-forme d’Option nationale, je l’ai lu et j’ai tout de suite adhéré », raconte le candidat qui qualifie la plate-forme de « claire, précise et inspirante. »

Les trois principaux enjeux d’Option nationale sont la nationalisation des ressources naturelles, la souveraineté et la gratuité scolaire. De quoi inspirer Nicolas Dionne qui s’est impliqué dans la Coalition large pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et a participé à quelques manifestations durant le printemps.

Mais le candidat ne croit pas que ces événements lui nuiront : « Effectivement, je crois que certains électeurs vont se dire “Ah, c’est un gréviste”, mais je suis plus qu’un gréviste. Je voulais apporter ce vent de changement dans ce mouvement social qui a réveillé le Québec. Je crois que les électeurs sont capables de comprendre quelqu’un qui milite pour une cause qu’il a à cœur. »

Parmi les causes qui tiennent à cœur à Nicolas Dionne, la souveraineté du Québec figure en bonne position. « Voir le Québec devenir un pays, c’est mon plus grand rêve dans la vie », confie le candidat d’Option nationale.

La santé, une priorité

« J’ai une redevance envers Châteauguay. J’ai eu un cancer et c’est l’hôpital Anna-Laberge qui m’a sauvé la vie. J’ai vécu ce que c’est d’attendre dans un hôpital », explique M. Dionne qui fait de la santé sa priorité dans la circonscription. Le candidat d’Option nationale souhaite diminuer les temps d’attente dans le réseau en donnant plus de pouvoir aux infirmières et en évacuant la place du privé dans le réseau public.

Interrogé au sujet de la langue de communication de la ville de Châteauguay, M. Dionne explique que la priorité d’Option nationale va au français. « Mais si je suis élu, je souhaite écouter et travailler avec la population. Si les gens veulent que le Châteauguay magasine continue d’être publié de façon bilingue, j’y travaillerai », affirme Nicolas Dionne.

Face à la concurrence des partis traditionnels et de la Coalition Avenir Québec, le jeune candidat ne se fait guère d’illusions. « J’ai espoir d’être élu, mais je reste réaliste comme quoi il y a de bonnes chances que je ne le sois pas », admet M. Dionne. « J’ai espoir pour le 4 septembre que ce soit un gouvernement minoritaire qui soit élu, avec suffisamment de députés d’Option nationale pour faire pencher la balance. »

Malgré tout, Nicolas Dionne est prêt à communiquer son message. « Tous les débats où l’on peut m’inviter, j’y participe volontiers. C’est très sain de débattre et ça permet d’informer », estime le candidat d’Option nationale.

Organisations: Fondation d’Option nationale, Parti québécois, Parti libéral du Québec Coalition large CLASSE Coalition Avenir Québec

Lieux géographiques: CHÂTEAUGUAY, Québec, Mercier Maisonneuve Hôpital Anna-Laberge

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Gabriel M.Fortier
    24 août 2012 - 13:06

    Un député motivé, inspiré et inspirant qui a tout le sérieux pour répondre aux besoins de la population de Châteauguay. Impliqué, je vous le recommande fortement, Option National est un choix audacieux!