Une mercieroise au gala Révélations

Patrick Duchesneau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Initiée au chant à l’âge de huit ans par une amie, Naomie Charette, 11 ans, aura la chance de chanter sur les planches du théâtre Saint-Denis le 22 septembre prochain.

MERCIER – La jeune chanteuse mercieroise Naomie Charette, 11 ans, aura la chance de se produire sur les planches du théâtre Saint-Denis le 22 septembre prochain à l’occasion du gala Révélations.

Ce concours donne la chance à 20 concurrents par catégorie d’âge, sélectionnés via une prestation devant jury, de participer à un pot-pourri en groupe dans la première partie du gala. Du nombre, six candidats par catégorie participeront ensuite au concours en tant que tel où ils devront se produire en solo dans la deuxième moitié du spectacle.

Mais pour la jeune chanteuse, le gala Révélations est bien plus qu’un simple concours. Durant les mois d’août et de septembre, les fins de semaine sont consacrées à la préparation du spectacle. « C’est vraiment le fun. On chante et on danse en même temps. On travaille les chorégraphies, les enchaînements. Et on fait plusieurs rencontres », raconte Naomie tout en parlant des visites « inspirantes » de Marie-Pierre Perreault et Marc-Christian Gendron. « Et ça ne fait que commencer », s’exclame la jeune chanteuse qui n’avait vécu qu’une seule fin de semaine de préparation au moment de mettre sous presse.

Cette préparation au spectacle est d’ailleurs riche en enseignement pour l’étudiante de l’école de chant de Sylvie Loiselle, à Mercier. Si elle maîtrise bien les solos et les duos, participer à un pot-pourri en groupe de vingt est une nouveauté pour Naomie. « C’est vraiment un travail d’équipe, de coopération. Seule, il faut que tu t’aides toi-même. Mais en groupe, d’autres peuvent t’aider si tu n’as pas compris quelque chose. Ça amène quelque chose de plus », explique la jeune chanteuse.

Un coup de pouce du hasard

Rien ne prédestinait Naomie, peu habituée des concours, à participer au gala Révélations cette année. En fait, c’est une amie qui lui a suggéré de participer aux auditions… le jour même ! « C’est comme si tu sautes en parachute », lance Naomie pour illustrer son niveau de stress lorsqu’elle s’est présentée devant les juges, sans grande préparation. Ni grande conviction. « Lorsqu’elle est sortie, elle m’a dit, maman, j’ai l’impression qu’ils ne m’ont même pas écoutée », se remémore la maman en question, Julie Harbec.

Force est de constater qu’elle a bien été écoutée. Mais, si Naomie espère participer au volet concours du gala Révélations, elle n’en fait pas une priorité. « J’aimerais ça, mais je vise juste une belle expérience. En quelque sorte, j’ai déjà gagné. »

Organisations: Saint-Denis, école de chant de Sylvie Loiselle

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires