Solitude armée : nouveau roman de Marilou Addison

Mélanie Thibault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La loi du plus féroce

L’auteure de Léry, Marilou Addison, récidive une seconde fois en littérature pour adolescents avec son dernier roman, paru le mois dernier, intitulé Solitude armée. Elle donne la parole à jeune garçon en prise avec l’intimidation et la violence dans son école et qui trouve son seul salut par la vengeance…

La situation est d’actualité, de plus en plus de jeunes sont victimes de violence à l’école sans que n’interviennent les parents ou l’école. C’est du moins ce que défend l’auteure qui laisse entrevoir peu d’espoir dans de telles situations, mis à part le fait, bien sûr, d’en parler, de trouver des ressources (une liste se retrouve à la fin du livre). Une note de l’auteure à la fin de l’histoire rappelle cette nécessité.

Le roman fait aussi référence à la victimisation subie via les réseaux sociaux, des images compromettantes rejetant les personnes touchées.

Difficile de s’en sortir si on ne parle à personne de ses problèmes. C’est en gros, ce que le roman véhicule. Le lecteur est littéralement plongé dans les pensées du personnage principal. Curieusement, c’est ce qui devrait nous rapprocher de ses préoccupations, nous aider à mieux le comprendre, mais toute une sphère du problème est cachée au lecteur.

L’histoire est pourtant crédible et reflète, hélas, la réalité de plusieurs incompris, longeant les murs de leur institution scolaire sans être en mesure de se défendre contre les coups et les humiliations. Le roman s’adresse aux 14 ans et plus. Marilou Addison excelle dans les romans pour enfants et s’aventure dans le monde des adolescents avec une écriture plus timidement en s’éloignant de la forme parlée à cause de structures de phrases qui demeurent un peu trop littéraires pour se trouver dans les pensées spontanées d’un jeune homme.

Nonobstant cela, l’auteure possède un véritable sens du tragique et un ancrage dans la réalité vécue par ces jeunes qui méritent d’être considérés.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires