Déficit de 1 M$ pour la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les fonds manquants pour combler le budget seront puisés à même le surplus accumulé par la CSVT.

La commission scolaire n’aura renoué qu’un certain temps avec l’équilibre budgétaire. C’est qu’elle prévoit terminer l’année qui vient avec un déficit d’opération d’un peu plus d’un million de dollars qu’elle épongera avec ses quelques surplus accumulés. Les coupures prévues aux récentes règles budgétaires, qui totalisent près de 1,5 M$, seront donc administrées graduellement en faisant appel aux surplus accumulés.

Depuis quelques années, la commission scolaire doit conjuguer avec des coupures budgétaires et l’augmentation du coût des activités liées à l’enseignement, à la formation, à leur soutien et aux activités parascolaires. Ce sont les activités administratives, celles reliées aux biens meubles et immeubles et les activités connexes qui épongent la croissance des autres.

Pour l’année qui vient, les revenus de la commission scolaire diminuent à 99,351 M$ alors qu’ils étaient de 99,745 M$ en 2010. Les dépenses pour leur part ont grimpé de 98,605 M$ à 100,399 M$ au cours de la même période. Ce sont les dépenses consignées au titre des activités liées à l’enseignement, à la formation, à leur soutien, des activités parascolaires et de l’investissement qui justifient cette croissance. Ces dépenses ont augmenté de 3,7 M$ depuis 2010 passant de 83,1 M$ à 86,8 M$.

Le 26 juin dernier, le conseil des commissaires a accepté d’adopter un budget déficitaire et d’utiliser le surplus accumulé afin de maintenir les services offerts plutôt que de les bonifier. Toutefois, la réserve est mince et cette stratégie budgétaire ne pourra être répétée dans le temps. « Toujours avec l’objectif de maintenir les services, plusieurs mesures destinées à diminuer les dépenses de nature administrative ont déjà été mises en oeuvre et d’autres sont encore prévues. Toutefois, comme ces dépenses ne comptent que pour 4,3 % des dépenses de la commission scolaire, le maintien des services et de l’entretien des écoles commande le rétablissement du financement » conclut le président de la commission scolaire, Michel Duchesne.

Source : CSVT

Organisations: Commission scolaire, Conseil des commissaires

Lieux géographiques: La Vallée-des-Tisserands

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires