Urgence d’agir

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un texte de Karine Martin

André Caron, coordonnateur de santé publique du CSSS Jardins-Roussillon, Dre Jocelyne Sauvé, directrice de santé publique de la Montérégie, Jean-Pierre Rodrigue, directeur santé publique et première ligne du CSSS Jardins-Roussillon lors du point de presse.

À la suite d’une étude réalisée en 2009 par la Direction de santé publique de la Montérégie, 68 % de la population du territoire du Centre de santé et de services sociaux Jardins-Roussillon (CSSS J-R) ont le désir d’améliorer leur santé. Malgré cette bonne intention, moins de 20 % de la population passe de l’intention à l’action. Les résultats sont inquiétants.

Un bref résumé de ce sondage a été exposé lors d’un point de presse, le 1er mai. Sur le territoire du CSSS J-R, 27 % sont fumeur, 45 % ne consomment pas cinq portions de fruits et légumes par jour et 67 % ne pratiquent pas de l’activité physique au moins 90 minutes par semaine.

« Bien que l’adoption de saines habitudes de vie reste un choix individuel, la mise en place d’environnements favorables dans la communauté facilite le passage de l’intention à l’action », mentionne la Dre Sauvé. C’est pour cette raison que la campagne Bien entourés de la Direction de santé publique de la Montérégie fait la promotion des environnements actifs et sains dans les différentes municipalités.

« Nous souhaitons avec cette campagne mettre de l’avant les bons coups qui se font dans les différentes municipalités de la région. Par le fait même, d’autres municipalités peuvent s’inspirer des initiatives les plus intéressantes », ajoute Dre Sauvé. Le CSSS J-R et les municipalités travaillent conjointement afin d’offrir à ses citoyens tous les outils afin qu’ils puissent améliorer leur qualité de vie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires