Emilie Chiasson, 1ere Dauphine du titre Miss Canada

Mathieu Gohier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Emilie Chiasson souhaiterait que plus de « Fées marraines » soient présentes au Québec.

Emilie Chiasson participait au concours Miss Canada sans aucune attente, elle aura finalement atteint la deuxième marche du podium. Un résultat qui surprend même la principale intéressée.

« Je participais sans aucune pression, je faisais le concours pour moi et je dois dire que je suis encore surprise du résultat », confie la jeune femme de 27 ans. Celle connue sous le surnom de « Fée marraine » espère que sa participation au concours, qui s’est terminé le 8 janvier dernier, lui permettra de voir grandir son implication auprès des jeunes filles.

Rappelons que « Fée marraine » donne un coup de pouce aux finissantes de Ve secondaire aux revenus limités en les aidant à trouver une robe de bal tout en les mettant en contact avec coiffeuses et maquilleuses prêtes à les préparer pour une soirée inoubliable.

« La dernière année passée avec les participantes m’a permis de faire connaître mon projet auprès d’elles et de semer l’idée un peu partout au pays. Mon souhait serait que d’autres fées marraines prennent le relais et qu’ainsi d’autres jeunes filles ailleurs qu’à Châteauguay puissent avoir un beau souvenir de leur bal, peu importe leurs moyens », explique Emilie Chiasson.

Un message pour les jeunes

Malgré le succès innatendu de son aventure au concours Miss Canada, Emilie Chiasson ne compte pas se servir de son titre de première dauphine, si ce n’est que pour l’aider à entrer en contact avec les adolescents.

« Pour moi cette deuxième place ne me sert pas à me vanter ou avoir un statut particulier, mais si cela peut faire en sorte que les adolescents m’écouteront, alors ça aura au moins servit à ça », indique-t-elle.

Victime d’intimidation à l’école, Emilie Chiasson aimerait s’adresser aux adolescents au prise avec des problèmes d’estime. « Ça peut sembler contradictoire qu’une participante à un concours comme Miss Canada parle d’estime et de confiance, mais pour moi ce sont ces charactérisques qui ont fait la différence. Je n’ai pas gagné une personnalité avec Miss Canada, c’est plutôt celle-ci qui a été mise en valeur » souligne « Fée marraine ».

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires