Plus fort sans la violence

Mélanie Thibault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’organisme accueille des gens de partout dans la région avec des bureaux à Châteauguay et à Saint-Constant.(Photo : Joanie Lebrun)

Tous les types de violence sont pris au sérieux chez AVIF (Action sur la violence et intervention familiale). Plusieurs hommes chaque année se rendent dans les ateliers pour mettre fin à leur comportement violent. Deux d’entre eux, sous le couvert de l’anonymat, témoignent. Louis et Paul (noms fictifs) espèrent inciter d’autres hommes à se prendre en main.

Louis est arrivé chez AVIF suivant la suggestion de sa psychologue et Paul, quand sa femme a voulu le quitter. Après environ six semaines de suivi, tous deux s’entendent pour dire qu’il ne faut pas attendre de ne plus en pouvoir. « Il faut reconnaître que l’on a un problème et avoir le courage d’y aller. On ne doit pas s’arrêter aux clichés associés aux groupes de rencontre sur la violence. Ça n’a rien à voir », précise Paul. Les séances ont lieu sur une période minimale de 25 rencontres, une fois par semaine.

Que ce soit en voiture, au travail, vis-à-vis des proches, Paul et Louis ont souvent dépassé les limites. « J’ai subi de l’intimidation pendant toute mon adolescence. Quand j’en ai eu assez, je me suis battu et j’ai reçu le respect à partir de ce moment-là. Je me suis mis à utiliser la violence pour avoir la paix », explique Paul. « Je me suis souvent fait exploiter à mon travail. J’ai toujours travaillé très dur physiquement et je me suis rarement fait respecter. Ça aiguise ma violence quand je rentre chez moi. Ma femme y est pour rien, mais c’est souvent elle qui a subi mes colères », raconte à son tour Louis. « Les gens pensent que la violence est un trait de leur personnalité qui ne change pas. C’est faux ».

Alors qu’ils en sont au début du processus, les deux hommes constatent déjà des transformations. « On se rend compte en atelier qu’on est pas seul comme ça, même si on est tous différents. On est traités comme des humains », fait remarquer Louis. Paul acquiesce. Pour sortir d’un comportement violent, écrire ou téléphoner à AVIF : avif@bellnet.ca ou 450.692.7313. Horaire des séances : Lundi, mercredi de 19h00 à 22h00 ou vendredi de 9h à midi aux locaux de Châteauguay, ou le mardi au local de St-Constant de 19h00 à 22h00.

Lieux géographiques: Châteauguay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires