Violence sexuelle chez les jeunes

Mélanie Thibault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En moyenne, 170 personnes consultent le CALACS chaque année, depuis trois ans. (Photo : Joanie Lebrun)

Le CLACS de Châteauguay propose des ateliers au sujet des agressions à caractère sexuel. Le Châteauguay Express. ca a rencontré Chantale Robitaille, responsable du volet jeunesse et impliquée dans le CALACS depuis 20 ans. Elle accompagnait une stagiaire venue donner un atelier à l’École secondaire Louis-Philippe-Paré, mercredi dernier aux élèves de secondaire IV, dans le cadre du cours d’éthique.

Six écoles secondaires de la région reçoivent l’atelier, dispensé en anglais comme en français. L’animatrice présente d’abord le CALACS (Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) aux jeunes. Dans la classe de mercredi dernier, aucun ne connaissait encore l’organisme.

L’atelier décrit aussi les différentes formes d’agressions à caractère sexuel et ensuite démystifier les idées reçues. « Encore aujourd’hui, les mythes et les préjugés persistent. Les jeunes vont penser par exemple que les agressions sexuelles présentent un viol fait par un inconnu, alors que 8 femmes sur dix connaissent l’agresseur et que la violence verbale est une forme d’agression », fait remarquer Mme Robitaille. Elle ajoute que le CALACS a ajouté un volet sur les formes d’agression liées au web et autres outils de communication fort répandus chez les adolescents.

Une femme sur trois est un jour victime d’agression sexuelle, si l’on inclut toutes les formes. Les élèves sont appelés à remplir un questionnaire et une partie commentaire peut-être remplie. « Ça arrive quelques fois que les jeunes se confient dans cet espace ou nous appellent ensuite. Nous gérons avec l’enseignant ou directement avec le jeune, tout dépend du contexte », explique la responsable.

L’objectif du CALACS est avant tout de sensibiliser les jeunes à cette réalité. Les agressions ont des conséquences sur l’estime de soi, la capacité d’affirmation, le sentiment de responsabilité, les relations émotives et physiques. Le fait de dévoiler ou de dénoncer une agression demeure le choix de chacun. Le CALACS est là pour accompagner les filles et les femmes dans ce dur parcours.

Organisations: CALACS, CLACS de Châteauguay, École secondaire Louis-Philippe-Paré

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires