Votons en ligne pour un meilleur résultat

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

plus facile qu'une transaction bancaire

Le chef libéral Bob Rae veut qu’on puisse voter en ligne la prochaine fois.

C’était honteux ! A peine la moitié des canadiens ont voté aux dernières élections du 2 mai. Pire qu’un pays du Tiers-monde.

Statistique Canada a rendu public un sondage plus tôt cette année  regardant les 7,5 millions d'électeurs admissibles qui n'ont pas pris la peine d’aller voter aux dernières élections.

L'enquête a révélé que 27,7 % pour cent ont répondu que c'était parce qu'ils n'étaient pas intéressés à l'élection.

Ça se comprend. Ce n’est pas tout le monde qui croit aux politiciens.

Mais un autre 22,9 %  ont répondu qu'ils étaient trop occupés pour aller voter. Beaucoup d’eux étaient des jeunes qui passent leur temps collé à leurs ordinateurs.

D’après le sondage de Statistique Canada, ces gens étaient du monde instruit, des professionnels, des universitaires ou des gens qui sont aux études universitaires.

C’est ça qui est le plus énervant.

Ce ne sont pas des illettrés qui ne connaissent pas la politique ou qui sont trop gênés pour demander à quelqu’un de défricher les noms sur les bulletins.

Tout cela porte les travailleurs de Statistique Canada à croire que bien de ces gens ont passé le jour des élections au travail, cloués à leurs ordinateurs, plutôt que d’aller faire un petit voyage au bureau de scrutin.

C’est pourquoi ces découvertes de Statistique Canada poussent Rae à dire qu’il faut permettre le vote par Internet, surtout pour ceux qui préfère leur ordinateur à un bureau de scrutin.

Et qu’est-ce qu’on dit à ceux qui craignent qu’il puisse y avoir des fraudes ?

Pas plus dangereux que se servir de son ordinateur pour faire ses transactions bancaires.

Rae aurait pu ajouter : « Fraudes ? Comme il n’y en a jamais aux bons vieux bureaux de scrutin ? »

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires