BMW X3 2011

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Évoluer en douceur

BMW a été l’un des premiers constructeurs à se lancer dans l’utilitaire compact de luxe en 2004 quand il a introduit le X3. Son allure, qui se voulait plus proche d’une familiale de Série 3 haute sur pattes, a rapidement conquis un vaste public. Sa conduite ferme et son profil pour le moins aventurier plaisait aussi. Au fil des ans, d’autres constructeurs ont rejoint la parade. Le Mercedes-Benz GLK 350, l’Acura RDX, l’Audi Q5 et le Volvo XC60 sont venus grossir les rangs de cette catégorie qui a gagné en popularité. Pour cette nouvelle génération de X3, BMW conserve l’essentiel de ce qui a fait le succès du véhicule et rend les proportions plus généreuses.  Cet « embonpoint », qui rend le nouveau X3 pratiquement aussi gros que la première génération de X5, s’explique en deux points. Primo, au cours de l’été, BMW présentera le nouveau X1, l’utilitaire format de poche. En donnant des proportions plus généreuses au X3, BMW fait de la place au bas de l’échelle à l’intention du X1. Secundo, BMW doit aussi faire face à la concurrence qui offrait déjà des formats plus amples que le X3.

 

Des lignes familières

Même si BMW parle de refonte, les clients du X3 ne seront pas dépaysés. Alors que la première génération relevait plus de la familiale, on se sent plus près du camion avec le nouveau X3. Le modèle 2011 gagne 8,3 centimètres en longueur, 1,2 centimètre en hauteur et des poussières sur l’empattement, la garde au sol et la largeur des voies. On le sent mieux planté au col et plus massif. Mais, il est important de préciser que l’allure générale demeure assez proche du modèle d’origine; on reconnaît le X3 au premier coup d’œil, ce qui est important pour les gens de BMW.

Mieux fini à l’intérieur

Adieu plastiques durs et ajustements imprécis ! BMW a pris soin de ne pas répéter ces erreurs dans le nouveau modèle. Deux essences de bois ou une finition en aluminium brossé accueille les passagers. La console centrale a été refaite autour d’un écran central à haute résolution de 16,5 centimètres avec un système iDrive  de plus en plus convivial offert de série et un système de navigation en option. Fidèle à ses habitudes, BMW place le conducteur au centre de l’action avec des commandes orientées vers lui. Les matériaux sont tous de bonne facture, et, chose nouvelle pour les Allemands, le côté pratique a maintenant sa place. On note des espaces de rangement plus généreux et deux porte-gobelet dans la console centrale. Il y a même une prise USB. Notre voiture d’essai comportait l’affichage à tête haute qui figure dans la liste des options. Les 8 centimètres additionnels profitent aux passagers arrière qui ont plus d’espace pour les jambes et la tête; le volume de chargement pour les bagages offre 550 litres sièges relevés et 1600 litres sièges abaissés.

Une plus forte cavalerie

Fidèle à ses moteurs en ligne qui ont fait sa renommée, BMW offre deux motorisations à 6 cylindres. Le modèle d’entrée de gamme est le X3 28i. Sous le capot, 6 cylindres de 3 litres qui développe 240 chevaux. Le X35i offre la même base mécanique gavée par un turbo et l’injection directe de carburant, ce qui porte la puissance à 300 chevaux. Malgré un surplus de puissance de respectivement 25 et 40 chevaux sur les modèles précédents, BMW annonce une consommation de carburant améliorée de 8 % face à l’ancienne génération. Cette prouesse est attribuable à la nouvelle boîte de vitesses automatique qui passe de 6 à 8 rapports. Grâce à un étagement plus long des rapports supérieurs, le moteur tourne moins vite et brûle moins de carburant. Ceci dit, la boîte manuelle n’est plus offerte, faute de demande, selon les gens de BMW.

Très solide sur la route

Les routes sinueuses de la région du Mont-Tremblant ont servi de théâtre d’essai pour ce X3. La transmission intégrale xDrive, présente de série, est d’une rassurante sécurité. En condition normale, 60 % de la puissance se retrouve aux roues arrière, et 40 %, à l’avant. Si les conditions changent, la répartition varie et peut atteindre jusqu’à 100 % aux roues avant ou arrière. BMW est la seule à offrir cette caractéristique parmi les utilitaires de cette catégorie. Cela dit, la conduite est solide, on ne sent jamais le véhicule se dérober. La boîte automatique est douce quand on conduit tranquillement, réactive en conduite sportive et très rapide en mode manuel; elle dispose également d’un levier très ergonomique. Aidé par une direction précise et communicative, le X3 manifeste une agilité qui en surprendra plus d’un sur un parcours sinueux.

Conclusion

BMW a rajusté le tir en présentant un véhicule plus mature, mieux fini et plus agréable à conduire. Il est dommage que la liste des options soit toujours aussi longue. Le modèle de base vous soulagera de 41 900 $, soit 2 000 $ de plus que le modèle 2010; pour ce qui est de la version 35i, elle débute à 46 900 $, ce qui représente 1 000 $ de plus que la 2010.

Forces

Meilleure habitabilité

Confort à la hausse

Finition en progression

Faiblesses

Options multiples et onéreuses

Confort un peu ferme sur certains revêtements

Fiche Technique

(xDrive28i)

L6 3,0 l DACT, 240 ch à 6600 tr/min

Couple 221 lb-pi à 4000 tr/min

Transmission automatique à 8 rapports avec mode manuel

0-100 km/h 7,1 s

Vitesse maximale 210 km/h

Consommation (100 km) 9,9 l (octane 91)

(xDrive35i)

L6 3,0 l turbo DACT, 300 ch à 5800 tr/min

Couple 300 lb-pi à 1300 tr/min

Transmission automatique à 8 rapports avec mode manuel

avec mode manuel

0-100 km/h 5,8 s

Vitesse maximale 210 km/h

Consommation (100 km) 10,0 l (octane 91)

• AUTRES COMPOSANTES

Sécurité active freins ABS, répartition

électronique de force de freinage, assistance au freinage, antipatinage, contrôle de stabilité

électronique

Suspension avant/arrière indépendante

Freins avant/arrière disques

Direction à crémaillère, assistée

Pneus : P245/50R18

Dimensions

Empattement 2810 mm

Longueur 4648 mm

Largeur 1881 mm

Hauteur 1661 mm

Poids xDrive28i 1865 kg, 35i : 1915 kg

Diamètre de braquage 11,9 m

Coffre 550 l, 1600 l (sièges abaissés)

Réservoir de carburant 67 l

Capacité de remorquage 2400 kg

Prix :

X3 xDrive 28i : 41 900$

X3 xDrive 35i : 46 900$

 

-30-

 

 

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires