Un candidat d’ici pour les gens d’ici

Karine Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Denis Leftekis, candidat de la Coalition Avenir Québec, pour les villes de Châteauguay, Mercier, Léry et Saint-Isidore.

Denis Leftakis, candidat dans Châteauguay pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) dévoile son plan d’action pour sa circonscription.

« Le mandat de député c’est de faire connaître les valeurs ajoutées de la région et de valoriser les atouts de celle-ci afin d’attirer les gens ici. En tant que citoyen qui a grandi ici, je comprends les besoins des citoyens puisque leurs besoins sont aussi les miens », souligne M. Leftakis, le seul candidat à se présenter aux élections qui habite le comté.

Persévérance, passion et appartenance

Trois mots qui en disent long sur le candidat de la CAQ. Pour lui, ces trois termes ne sont pas une promesse électorale, mais une devise de vie. Ces trois éléments réunis lui permettent d’être fier de qui il est, de ce qu’il a accompli et d’apporter ce qu’il désire pour le futur. « C’est ce que j’apporterai en politique afin de bien remplir le mandat qui me sera confié », affirme le candidat.

Prévoir pour la région

Pour son plan d’action, il prévoit adapter les priorités du parti telles l’éducation, la santé et l’économie et les adapter afin d’avoir des enjeux précis pour la région. Un de ces projets porteurs sera celui du centre agroalimentaire, un projet tombé dans l’oubli depuis quelques années. Bien qu’il ne soit pas encore en place, ce projet est un joyau et il ne manque que la volonté politique pour le mener à terme. Dans cet établissement, il y aurait un centre de formation pour les agriculteurs et une place pour la transformation afin de faciliter leurs tâches. Ce centre serait aussi une place pour former la relève. « C’est un projet pour lequel je suis très impliqué et qui me tient à cœur pour l’économie d’ici. Avec ce centre, nous faciliterons les transactions, améliorons la qualité de vie des agriculteurs et motiverons la relève à s’intéresser à ce métier », confie M. Leftakis. Plusieurs autres projets en lien avec l’environnement, les transports en commun et l’éducation ornent son plan d’action.

Une crise gouvernementale

Selon M. Leftekis, la crise étudiante qui a marqué le Québec au cours du printemps dernier est devenue une crise politique. Les Québécois sont épuisés de tout ce qui se passe sous leurs yeux. Ils auront une belle opportunité avec la coalition d’exercer leur droit de vote et d’opter pour un vrai changement.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires