Partager les revenus des carrières et sablières

Patrick Duchesneau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’achat de la Caisse populaire de Saint-Isidore a été confirmé par le conseil municipal.

SAINT-ISIDORE – Lors du conseil municipal du 6 août, la municipalité de Saint-Isidore a annoncé que la Ville de Saint-Constant souhaite partager les sommes tirées des carrières et sablières de l’esker situées entre Saint-Isidore et Mercier.

Selon la Loi sur les compétences municipales, une municipalité où l’on exploite une carrière ou une sablière peut prélever une somme sur chaque tonne de gravier ou de sable (0,54$ en 2012) pour se constituer un fonds destiné à la réfection et à l’entretien des routes. L’objectif étant de pouvoir réparer les chaussées endommagées par le camionnage.

Or, l’article 78.13 de la loi prévoit qu’une municipalité avoisinante susceptible de voir ses routes empruntées par les mêmes camions peut demander un partage des sommes versées dans le fonds. Si les municipalités ne parviennent pas à s’entendre sur le partage, ce sera à la Commission municipale du Québec de trancher le litige.

Du côté de Saint-Constant, le directeur général de la Ville, Sylvain Boulianne, se refuse à commenter le dossier, tout en admettant qu’il en a bel et bien discuté avec les élus de Saint-Isidore. « On est en train d’en discuter, et le conseil est au courant de nos démarches », se contente d’affirmer M. Boulianne.

Quoi faire de la Caisse populaire ?

Par ailleurs, le conseil municipal de Saint-Isidore a confirmé l’achat de la Caisse populaire du village le 24 juillet. La municipalité est maintenant à la recherche d’un architecte pour évaluer le bâtiment et déterminer ce qu’il sera possible d’en faire. Le maire, Gilles Yelle, a toutefois laissé entendre que la bibliothèque municipale pourrait bien y déménager.

Cette succursale de la Caisse populaire de l’Ouest de la Montérégie avait été transformée en centre de service informatisé le 27 janvier dernier par souci d’économie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires